Jeudi 17 avril 2014

En 1152, Aliénor, héritière du duché d'Aquitaine, récemment séparée de son premier mari Louis VII, roi de France, épouse Henri Plantagenêt, de la puissante maison d'Anjou. Elle apporte au futur roi d'Angleterre le duché d'Aquitaine qui comprend notamment le Limousin et le Périgord.

Né à Oxford le 8 septembre 1157, Richard est le troisième fils de Henri II Plantagenêt, roi d'Angleterre et d'Aliénor duchesse d'Aquitaine.Il est couronné duc d'Aquitaine en avril 1169 à Poitiers.

En 1199, il marche sur la vicomté de Limoges pour punir son vassal Adhémar V de son ralliement au roi de France. Il met alors le siège devant le château vicomtal de Châlus. Le 26 mars 1199, il reçoit au cou une flèche tirée depuis le donjon. Il meurt des suites de cette blessure le 6 avril dans les bras de sa mère Aliénor qui reçoit ses dernières volontés : " que mon corps soit enterré à Fontevrault, mon coeur dans la cathédrale de Rouen, quant à mes entrailles qu'elles restent à Châlus "

Richard Coeur de Lion Richard Coeur de Lion

C'est ainsi qu'une page de l'histoire de l'Europe s'est tournée à Châlus à la fin du XIIe siècle.

Depuis longtemps, la mémoire populaire s'est emparée de ce haut fait historique. Probablement à la Renaissance, s'est forgée une légende selon laquelle Richard serait en fait venu à Châlus pour récupérer un trésor formé de statues en or grandeur nature représentant un prince et toute sa famille.

     
 
Territo / eZPublish © Inovagora
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales